boit du rouge, broie du noir

25 juillet, 2008

l’homme en cocotte

Classé sous Non classé — jean alamass @

voici la recette de l’homme moderne façon grand mère Terre

à l’intérieur d’un homme vide et creux (de sexe indifférent) verser 1 kilo de haine, 500 grammes d’hypocrisie et 2 livres de folie puis mélanger le tout avec de la peur, (n’ayez pas peur d’avoir la main lourde, la peur est l’ingrédient principal du mets humain) laissez mijoter une bonne cinquantaine d’année sur un feu sanguin moyen.

Facultatif : en fin de cuisson , rajouter éventuellement un zeste d’amour, quelques grammes de compation, une pincée de cœur et un soupçon de douceur.

A consommer tiède!

 

3 mars, 2008

Classé sous Non classé — mademoizelle @

delirium1.png

2 mars, 2008

Le toi du moi…

Classé sous Non classé — mademoizelle @

Image de prévisualisation YouTube

21 février, 2008

Misanthrope in the city

Classé sous Non classé — jean alamass @

j’aime regarder les gens qui marchent dans la rue

avec ce petit air niais de travailleurs pressés

pressés d’aller servir leur boss génial

j’aime

j’aime mater tous ces cons en buvant mon café

avec l’espoir mesquin de les voir se vautrer

devant ma gueule, sur le béton glacial

et j’aime

quand ils me sourient me croyant comme eux

et dans leur yeux faiblards entrevoir l’effroi

lorsque je les salue d’un sublime doigt

j’aime

j’aime me payer la tête des petits gens heureux

insulter leurs tronches de connards branchés

quand ils me sourient me croyant comme eux…

18 février, 2008

Misogyne on the beach

Classé sous Non classé — jean alamass @

J’aime regarder les filles qui marchent sur la plage

Chichis gras fondants dans leurs bouches gonflées

Et l’autobronzant qui coulent sur leurs seins

J’aime

J’aime regarder ces grosses qui suintent le monoï

Je leur reluque le cul flottant sur les vagues

Dans des maillots jaunis par le soleil fatal

j’aime

j’aime sentir sur moi leurs regards luisant

ces yeux qui disent rien, qui disent oui à tout

je leur offre mon sexe, magnum choco blanc

et j’aime

j’aime regarder les filles qui lisent leur magazine

leurs expression figée sur le papier glacé

l’air intelligent sur les potins people

13 février, 2008

ATTENTION DANGER TRAVAIL

Classé sous Non classé — jean alamass @

Documentaire (en 6 parties) sur le monde du travail un peu daté mais tellement d’actualité.

http://www.dailymotion.com/video/x3lkr9

5 février, 2008

des que je te vois…

Classé sous Non classé — mademoizelle @

Image de prévisualisation YouTube

3 février, 2008

tango

Classé sous Non classé — jean alamass @

Tant que le tango tangue

Tant qu’il tangue sur nos peaux

odorantes et vibrantes

tant qu’il tangue, ce tango lent

le long de nos membres

soumis au tempo allegro

Du total tango éclatant

tant de beau dans le geste

Que tant que le tango tangue

nos vie vides, en un temps,

Rayonne de mille feu

Swingue, ma reine,

en moi , swingue

alors que l’air nous porte

et que le ciel rie de nous

Swingue ; nous verrons bien

Si tant que danse le son

Le vrai de tout transpire .

Et si de temps en temps

La paix du cœur renaît

On se mettrait a rêver

de vivre tant de vies

Que tant que le sang swingue

Le cœur résiste aux peurs malignes

Et pour nous émouvoir

dénoue les tresses de l’intérieur

1 février, 2008

Spéciale dédicace pour une petite garce…

Classé sous Non classé — mademoizelle @

petite garce ce que je préfère

c’est ce que t’as fais de moi

une marionnette sans queue ni tête

pour danser avec toi

petite garce j’ai rien pu faire

c’est arrivé comme ça

ton regard me bouleverse

me traverse d’idées noires

petite garce t’as su y faire

tu t’es servie de moi

t’as fait de ma vie un enfer

je ne pense plus qu’à toi

petite garce sale perverse

ton jeu ne m’amuse pas

mes sentiments sont sincères

controverse avec toi

petite garce ce que je déteste

c’est ce que j’ai vu de toi

ta vraie couleur un mystère

je ne comprendrai pas

je suis l’écho de ta douleur

déverse ta colère sur moi

tu ne changeras rien tu es si fière

et tu ne m’entends pas

comme le haut-parleur de ton cœur j’amplifie tes accords

et m’écoeure de ce corps endiablé pour te jouer encore

psycho trame de mes délires cette caresse ton sourire

ce souvenir d’argile diablesse aux désirs si fragiles

 

30 janvier, 2008

Strict Machine

Classé sous Non classé — mademoizelle @

Allez c’est reparti pour un tour et histoire de vous remettre sur le droit chemin, Strict Machine de Goldfrapp, so sexy…

 

Image de prévisualisation YouTube

12345...7

La vie d'une copropriété |
humanisons la terre |
El Suizo Boludo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | calypsat
| A la Recherche de Soi
| 33 hectares d'espace nature...