boit du rouge, broie du noir

18 novembre, 2007

Classé sous Non classé — jean alamass @

J’aime les femmes déguisées en détresse

J’aime les voir tigresses, originelles, animales

princesses débraillées,

me font bander

Me font penser à ces lunes obscures

Qu’on ne perçoit mais qui s’illuminent

Dans l’oubli sublime d’un goût total et perdu

Ode au sexe que les hommes croient faible,

fort sans cesse de nous comprendre

Faible de nous aimer

Moi, l’ homme sans attribut,

bute sur leur sens

Bite en avant,

me glace contre leur sang chaud

Je pense ce qu’elles font

Je rêve à chacun de leurs mots,

et dans leurs divines paroles

j’aspire à vivre en elles,

souffle du monde,

je respire éperdu

leurs sens et l’essence…

DIVINES§

Toutes , toutes, toutes…

sont miracle

Miracle et vérité.

3 Réponses à “”

  1. fdesbordes dit :

    wouahhh ! splendide jeannot !

  2. jean alamass dit :

    héhé! merci frédouille!

  3. MissQ dit :

    Splendide ? Non je dirais super sensuel et mouillant comme Ode …
    j’adore

Laisser un commentaire

La vie d'une copropriété |
humanisons la terre |
El Suizo Boludo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | calypsat
| A la Recherche de Soi
| 33 hectares d'espace nature...