boit du rouge, broie du noir

3 février, 2008

tango

Classé sous Non classé — jean alamass @

Tant que le tango tangue

Tant qu’il tangue sur nos peaux

odorantes et vibrantes

tant qu’il tangue, ce tango lent

le long de nos membres

soumis au tempo allegro

Du total tango éclatant

tant de beau dans le geste

Que tant que le tango tangue

nos vie vides, en un temps,

Rayonne de mille feu

Swingue, ma reine,

en moi , swingue

alors que l’air nous porte

et que le ciel rie de nous

Swingue ; nous verrons bien

Si tant que danse le son

Le vrai de tout transpire .

Et si de temps en temps

La paix du cœur renaît

On se mettrait a rêver

de vivre tant de vies

Que tant que le sang swingue

Le cœur résiste aux peurs malignes

Et pour nous émouvoir

dénoue les tresses de l’intérieur

3 Réponses à “tango”

  1. fdesbordes dit :

    tes écrits sont toujours aussi beaux…

  2. antilogus dit :

    arrête, tu vas me faire rougir krkrkrkrk

  3. !!! dit :

    pour avoir appris a le danser je confirme que ton ecriture est aussi sensuelle qu’un tango…

Laisser un commentaire

La vie d'une copropriété |
humanisons la terre |
El Suizo Boludo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | calypsat
| A la Recherche de Soi
| 33 hectares d'espace nature...